Mises à jour historiques

 Mise à jour  du 17 juin 2013 (B. Fournioux transmis par A. Blondin)

 

En l’an de grâce 1400 Jeanne de Calvomonte (jeanne de Chaumont en Français) possède le moulin de Gounies .Elle rend hommage-lige qui veut dire : elle fait allégeance totale au frère du roi Charles VI ,Louis d’orléans qui est seigneur de Montignac pour son fief en 1400 lorsqu’il prend possession du comté de Périgord . Louis d’Orléans est également vicomte de Limoges .

Mise à jour du 20 février 2013 (Alain Blondin )

En 1250 Brenac est mentionné comme « villa » entourée de portes et de fossés .

Fin du XIVème siècle le seigneur de Montignac inféode ( C’est à dire qu’il rend hommage pour de moulins) ( sans précision) . Fin du XIVème il possède le moulin des Ardaritz dans la paroisse de Brenac. On ne sait pas s’il s’agit du moulin de bleufond ou de celui de Gouny .

En 1583 Pierre Martin bourgeois de Montignac rend hommage au seigneur de Montignac pour le moulin du Bleufond.

En 1624,le seigneur de Lacassagne ,près d’Archignac aliène à Jean Alarein une rente de 100 écus pour le moulin de Bleufond et la même année il vend à jean Labroue une rente sur le moulin des Chapials ( Gouny ) Aux XIV et Xvème siècle, les Lacassagne étaient déjà seigneurs du repaire noble de Lacassagne.

Le 2 novembre 1732 jean Vertuel ,sieur du repaire des chapiaux à Brenac afferme le moulin à jean Gain . .

 

Ce moulin comporte un moulin (c’est à dire 2 meules) fromental et un moulin (2 meules) tourtal, pour les tourteaux de noix, pour moudre 6 charges de froment et 6 charges de tourteaux . Chaque moulin comportant une meule gisante et une meule tournante .

Le 15 août 1784 jean-baptiste de Bouilhac vend les moulins des Chapiaux et de Bleufond ( à vérifier dans l’acte du 15 août 1784 ,notaire Dezon ). Peut-être à Devaux ?

 

 

D’après la carte de Cassini, j’ai vérifié la mention du Breuilh à Brenac .

En 1399 Aymeric de Veyras domicilié au mas du breuilh est receveur général pour le comte du Périgord . Il possède une rente dans la paroisse de Brenac ainsi qu’une maison au « plô » ( actuelle place de l’église à Montignac ).

En 1402,Aymeric de Veyras est mentionné comme ,officier représentant le seigneur de Montignac.

En 1466 il est mentionné comme « vir nobilis ».

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*